DIAGNOSTIC DU CANCER EN COTE D'IVOIRE

 

1- Au niveau du diagnostic clinique

 

Dans le diagnostic clinique du cancer en Côte d’Ivoire, certaines investigations sont réalisées par les établissements sanitaires publics et privés de la Côte d’Ivoire. Ces structures orientent les patients vers les 03 principaux secteurs de l’oncologie (oncologie pédiatrique, oncologie hématologie et cancérologie) pour une meilleure prise en charge. Les centres de diagnostic et de prise en charge publics sont :

  • Service de Cancérologie, CHU Treichville

  • Service d’onco hématologie, CHU Yopougon

  • Centre d’oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara

  • Service d’oncologie pédiatrique, CHU Treichville

  • L’hôpital Mère-enfant de Bingerville

  • Unité de sénologie, CHU Yopougon

 

2- Au niveau du diagnostic paraclinique

 

  • La Côte d’Ivoire est dotée d’un plateau technique d’imagerie médicale composé de : de la radiologie standard (459) d’imagerie par résonnance magnétique (14) d’échographie, de mammographie, de scanners multi-bandes (08), de fibroscopie et de coloscopie (53).                                                                                                                                                                                                               Cependant, on note une concentration de ce plateau technique à Abidjan.

 

Plateau technique d'imagerie médicale en Côte d'Ivoire

 

 

1-  IRM, 02 au public, 12 au privé 

2- MAMMOGRAPHIE, 15 au public, 07 au privé

3- SCANNER, 01 au public, 08 au privé

4- ECHOGRAPHIE, - au public, - au privé

5- ENDOSCOPIE, 25 au public, 28 au privé

6- RADIOGRAPHIE STANDARD, 221 au public, 238 au privé

 

Source : DEPS 2018

 

  • les marqueurs tumoraux (PSA, AGE, BHCG, CA15-3, CA125, alpha foeto-protéine) sont réalisés dans les 04 CHU d’Abidjan, l’institut pasteur et dans certains laboratoires privés.

  • un centre de médecine nucléaire publique pour la réalisation des scintigraphies osseuses en réfection.

  • Il existe deux services d’anatomie et cytologie pathologiques dans 02 CHU (Cocody et Treichville). Ces services traitent environ 4000 à 6000 prélèvements par an. Un programme de réhabilitation est en cours pour renouveler l’équipement vieillissant acquis depuis leur ouverture. L’immunohistochimie est disponible dans les deux services.                                                                            Dans le secteur privé, on note trois (03) unités d’anatomie pathologique à Abidjan (le Centre WILIC, le Laboratoire Central et le laboratoire Longchamp).

 

Télécharger le PSN 2022-2025.png